Dernièrement, nous avons travaillé en réseau sur Tomi Ungerer, en particulier sur l'album "Les 3 brigands".
C'était l'occasion de fabriquer un jeu de mathématiques en porcelaine froide, pour les moyens.

jeu_3_brigands

Matériel

- un  plateau fabriqué à partir d'un calendrier cartonné,  décoré à partir de papier affiche de différentes couleurs et plastifié.
Les arbres, la rivière et les ponts sont dessinés à la main , découpés et collés.
Les images sont libres de droit sur internet.
- un dé
- des pions (les 3 brigands) en porcelaine froide
- une bourse (j'ai cousu la notre  dans du lin que j'avais à la maison)
- des jetons (représentant les bijoux volés aux passagers)

Règle du jeu

Chaque enfant choisit un brigand, le plus jeune commence la partie.
Il jette le dé et avance selon les poins indiqués.
S'il tombe sur une case "malle" il pioche dans la bourse le nombre de bijoux proposés sur la case.
S'il tombe sur la case "gendarme" il remet la totalité de ses bijoux dans la bourse.

 

Le but du jeu est d'arriver à la caverne avec le plus de bijoux possible.
Quand chacun est arrivé à la caverne, on compte les bijoux, celui qui en a le plus a gagné.

Variantes

Jouer avec un dé numérique ou pas
jouer avec 2 dés

Pour les plus grands
fabriquer une série de cartes avec les  nombres de 3 à 10  qui servirait de pioche lorsqu'on tombe sur la case gendarme. Si on tombe sur la carte 5, on doit remettre seulement 5 bijoux dans la bourse.
On peut demander à l'enfant de compter son butin avant et après avoir remis ses bijoux dans la bourse.


Les 3 brigands:

Les pions sont fabriqués le plus simplement possible, sans trop de rajouts (pas d'oreilles, pas de cheveux) pour éviter la casse!
Une boule pour la tête, un cône pour le corps sur lequel on colle la tête, de la porcelaine froide noire pour "emmitouffler" les brigands, un chapeau avec des cordelettes de couleur différentes pour différencier les pions.

pions_3_brigands